Electronic Data Interchange - EDI

Messages EDI clés dans le secteur Automobile

edi automobile

Dans le secteur automobile, l'importance des communications entre partenaires est caractérisée par les notions d'hétérogénéité et d'immédiateté tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Les chaînes d'approvisionnement et de production sont complexes et peuvent être très fragmentées. Il s’agit d’un secteur dans lequel il est nécessaire de travailler en fonction d'une production planifiée et au sein duquel tous les acteurs doivent être coordonnés.

Par conséquent, les fabricants et leurs fournisseurs ont besoin de s’appuyer sur des partenaires technologiques qui leur permettent de respecter la politique Just in Time et d'éviter les erreurs de communication qui pourraient avoir une incidence sur les processus postérieurs de la chaîne et, finalement, sur le consommateur final.

L'EDI s’est positionné depuis des années comme l'une des technologies les plus utilisées dans le secteur pour contrôler la planification de la production, les ruptures de stock, la logistique et le transport, etc. Grâce aux communications électroniques, une entreprise du secteur automobile peut garantir que ses processus sont réalisés dans les conditions appropriées et au bon moment.

Les assembleurs, grands promoteurs de ce type d'échange de documents, ont étendu leur utilisation non seulement au Tier I, mais aussi au Tier II et au Tier III, afin que l’ensemble des interlocuteurs puissent travailler sur la base des mêmes informations et ainsi, rendre les processus plus efficaces.

Quel est le flux EDI habituel dans le secteur automobile ?

Il existe des messages basiques qui sont échangés plus fréquemment dans le secteur automobile.

Le premier est celui qui répond à une commande : Delivery Forecast ou DELFOR. Il peut être utilisé pour les commandes fermées et ouvertes, en attente de planification. Il s’agit d’un message structuré qui est envoyé par les fabricants (OEM) aux fournisseurs Tier I et ceux-ci, à leur tour, au niveau II. Dans le cadre du format X12, il est connu sous le nom de message 830 et dans le format ODETTE sous le nom de DELFOR.

En relation avec le DELFOR, il y a le message DELJIT (Delivery Just in Time) ou X12 862. Ce message, envoyé par un fabricant qui passe une commande, fournit au fournisseur des informations précises sur la séquence de livraison et les prérequis Just in Time qui complètent le message DELFOR. Le message DEJIT fournit également des détails sur les exigences du fabriquant concernant la planification des expéditions sur de courtes périodes, généralement 24 heures.

Après la commande, l'avis d'expédition (DESADV ou 856 ASN) est utilisé. Le message EDI d'avis d'expédition sert à vérifier que la marchandise reçue par le client correspond à la commande réalisée. Il montre le contenu du colis ainsi que des informations supplémentaires sur l'expédition. Autrement dit, l’avis d’expédition indique le détail de la commande, la description du produit, ses caractéristiques, le type d'emballage, les marques, les informations de l'opérateur et la configuration des marchandises au sein des équipements de transport.

Il est envoyé de la part des fournisseurs vers les destinataires d'un achat dans le but d'améliorer le processus de gestion des livraisons des produits. Les distributeurs peuvent rendre plus efficaces le contrôle des stocks et le processus de saisie des commandes. Cela est dû à une traçabilité totale au cours du processus, ce qui permet de savoir à quel moment la marchandise sera envoyée, quand elle arrivera et tous les détails associés.

Enfin, la facture sera le document qui ferme un processus d'achat. Dans le langage X12, il s'agit du message 810 et dans les normes EDIFACT et ODETTE, la facture est appelée INVOIC. Ces factures sont également envoyées par les fournisseurs aux fabricants qui ont demandé le produit. Dans certains cas, les fabricants ou les fournisseurs de premier niveau décident de mettre en place l’auto-facturation, qui n'est rien d'autre qu'un message de facturation qu'ils envoient à leurs fournisseurs.

Comment automatiser le flux des messages pour optimiser la chaîne d'approvisionnement dans l'industrie automobile ?

Le volume d'interlocuteurs et de messages à échanger dans la chaîne d'approvisionnement et leur gestion nécessitent des solutions intégrées et automatisées qui permettent aux fabricants et aux fournisseurs de consacrer du temps et des ressources aux fonctions les plus importantes. Grâce à une solution intégrée d'échange de données informatisées, les entreprises recevront automatiquement des documents commerciaux au sein de leurs ERP et pourront les gérer immédiatement.

Le secteur automobile fonctionne via EDI avec ses propres formats structurés dans les normes définies par l'industrie (EDIFACT, X12, ODETTE, ...) et des protocoles de communication tels que l’OFTP2, conçus pour échanger des informations commerciales confidentielles et des fichiers lourds tels que les fichiers CAD. Les entreprises de l'industrie automobile opèrent à l'échelle mondiale et ont besoin de solutions pour l'échange de données avec leurs partenaires au niveau mondial qui soit en mesure de respecter les caractéristiques de chaque région. L'utilisation de normes au niveau mondial facilite l'échange d'informations et rationalise les processus de production dans les entreprises.

EDICOM met à disposition de n’importe quelle entreprise du secteur automobile une plateforme EDI Globale capable d'envoyer et de recevoir des messages avec n'importe quel partenaire dans le monde entier. Après avoir extrait les informations de l'ERP, la plateforme EDICOM les transforme automatiquement au format requis par l'ERP de destination et les envoie via des canaux de communication sécurisés.

EDICOMNet est le réseau à valeur ajoutée d'EDICOM, un service intégral pour la transmission de données critiques dans des environnements B2B. Il s’agit d’un réseau multistandard, capable de router tous les types de messages (EDIFACT, X12, XML, etc.), et multi-protocoles, permettant l'accès au réseau par Webservices, https, FTP, x400, OFTP2, AS2, AS4, etc.

Vous aimeriez en savoir plus?

Demandez plus d'informations

Vous pourriez également être intéressé par les articles suivants...

La supply chain se dote de nouveaux messages EDI

Pour permettre une intégration totale et efficace entre les partenaires, la mise en place de flux EDI est indispensable

Automatisation des comptes fournisseurs - Accounts Payable Automation

Comment différencier la gestion des comptes fournisseurs et celle des comptes clients ?

Le connecteur EDICOM de facturation électronique est disponible sur la Marketplace d’Oracle

Les utilisateurs d’Oracle peuvent à présent connecter nativement leur solution à la plateforme globale de facturation.