Facture Électronique

La facture électronique en Tanzanie

tanzania etax reporting

L’administration fiscale de la Tanzanie poursuit la modernisation de son système de gestion des données financières (l’EFDMS - Electronic Fiscal Device Management System), grâce à la mise en place d’un tout nouveau système (le VFD - Virtual Fiscal Device). Ce dernier est amené à remplacer son prédécesseur (l’EFD - Electronic Fiscal Device).   

L’autorité fiscale de référence (la TRA - Tanzania Revenue Authority) a mis au point le système VFD qui cohabitera avec le système EFD actuel afin de permettre aux contribuables d’envoyer des factures électroniques. 

Le VFD est un système qui automatise non seulement l'envoi de factures électroniques à destination de la TRA, mais également la réception des accusés de validation des factures réalisées par l’administration fiscale.

Les déclarations via le VFD peuvent être réalisées en complément de l’utilisation d’autres systèmes ou outils informatiques, tels que les solutions de gestion des points de vente (POS) ou les solutions de facturation. Cette interconnexion doit permettre aux contribuables d'envoyer leurs factures directement à la TRA, sans forcément utiliser des EFD physiques.

Comment fonctionne le système VFD - Virtual Fiscal Device ?

Par l'intermédiaire du VFD, le système de gestion de l’entreprise contribuable se connecte à l’EFDMS de la Tanzania Revenue Authority. La déclaration des factures est soumise à un enregistrement préalable afin d’identifier l'entreprise concernée et de procéder à la vérification du profil de la société par le biais d’un token de vérification. 

Une opération standard d’envoi de factures électroniques se compose de plusieurs étapes. Pour commencer, le contribuable envoie un message de demande d'enregistrement à l'EFDMS. Si cette demande est acceptée, le TRA envoie à l’entreprise un nom d'utilisateur ainsi que son mot de passe. 

L'étape suivante consiste à effectuer une demande de token qui sera inclus dans les factures envoyées au EFDMS. Si le système TRA valide la facture électronique, celle-ci sera enregistrée. Une fois la facture validée, un accusé de validation est envoyé à l’entreprise émettrice de la facture, qui peut donc par la suite procéder à l’envoi de la facture au client final. 

Avantages du VFD :

  • Le VFD fait disparaitre les contraintes liées au dispositif physique précédemment en vigueur ainsi que la dépendance technologique (intermédiation avec les prestataires agréés, pannes, mises à jour, etc.)
  • Amélioration de la sécurité et de la protection des données grâce au chiffrement des données et à l'authentification des transactions à l'aide de tokens de vérification. 
  • Le système permet de contrôler et de vérifier en temps réel le cycle de vie des factures. 

Le système VFD est compatible avec les solutions EDI EDICOM, telles que la plateforme internationale de Facturation Electronique pour l’envoi et la réception de factures électroniques.  La solution est parfaitement adaptée aux spécifications des pays d’implantation de nos clients et fait l'objet de mises à jour permanentes afin de proposer une solution en accord avec les évolutions techniques et légales mises en place au niveau local.

Cette solution est la plus adaptée pour les clients ayant un volume de factures particulièrement élevé. En effet, la solution EDICOM est intégrable à tout ERP, permettant ainsi d’automatiser le flux complet de facturation, tout en s’assurant de répondre à l’ensemble des critères techniques imposés par la législation locale

Vous aimeriez en savoir plus?

Demandez plus d'informations

Vous pourriez également être intéressé par les articles suivants...

Comment fonctionne le nouveau système de e-reporting en France ?

En janvier prochain, le nouveau dispositif e-reporting français entrera en vigueur, nous vous donnons toutes les clés. 

La facture électronique B2B en France : où en est-on ?

Premières caractéristiques de la nouvelle obligation de facturation électronique et e-reporting en France.

Les factures électroniques devront être signées électroniquement au Portugal

Les entreprises seront dans l’obligation de mettre en place un mécanisme attestant de la validité des factures