Electronic Data Interchange - EDI

Les innovations technologiques dans la chaîne d'approvisionnement de l'industrie automobile

 innovations technologiques

L'innovation technologique a un impact important sur l'industrie automobile ces dernières années. Cet impact est évidemment visible non seulement au niveau de la conception et de la fonctionnalité des véhicules. Il l’est aussi dans le cadre de la numérisation des processus de logistique et de gestion interne des acteurs impliqués dans la chaîne de production et d'approvisionnement.

Les grands constructeurs automobiles et leurs fournisseurs doivent s'adapter aux marchés et à la demande des consommateurs. Pour cela, ils ont besoin de plus en plus de technologies, mais aussi de gestion de processus plus rapides et plus efficaces. En outre, la mondialisation de l'économie et la délocalisation des entreprises entraînent le besoin de se connecter à des partenaires présents dans n’importe quel endroit du monde. Ces changements sont aujourd'hui associés à ce que l'on appelle l'industrie 4.0 ou « entreprise intelligente ».

Ce terme fait référence aux avancées et aux adaptations réalisées dans les entreprises au niveau de la production qui le rendent intelligent, de la conception, la fabrication, la logistique, jusqu’à la distribution et la vente. La transformation numérique offre des avantages concurrentiels aux entreprises en matière d'automatisation et de suivi en temps réel des processus.

L'EDI, clé de la transformation numérique 

Une partie de la transformation numérique passe par la numérisation de services, tels que l'échange électronique de données, qui permet de faire des transactions entre des entreprises dans un environnement global et sans intervention manuelle. Le secteur automobile est l'une des industries les plus expérimentées dans le domaine de l'EDI, puisque la nature de ses flux de travail a toujours exigé une intégration rapide des entreprises liées à la chaîne d'approvisionnement et à respecter des délais de fabrication et de livraison extrêmement courts.

Au cours des dernières années, les tendances technologiques observées dans le secteur sont les suivantes :

  • Automatisation et intégration des processus : Une partie de la transformation numérique des entreprises passe par l'automatisation et la numérisation des processus. Le grand nombre de documents et de fournisseurs qui sont gérés dans ce secteur impliquent le besoin de déléguer les tâches de communication et d’échange de documents commerciaux de manière instantanée au travers de la technologie d'échange électronique de données. Cela permet, par ailleurs, d’optimiser les flux de la chaîne d'approvisionnement tout en en raccourcissant les délais de traitement.
  • Flexibilité et réduction des temps de production : L'échange électronique de données accélère l'envoi de documents et de réponses entre partenaires commerciaux. En outre, à partir d'une plateforme EDI unique, il est possible d'étendre et d'ajouter de nouveaux messages en fonction des besoins des entreprises.
  • Production plus courte et plus personnalisée : Aujourd'hui, le consommateur recherche la personnalisation dans la quasi-totalité des services. Avec une production plus optimisée et en adaptant la fabrication aux demandes des consommateurs, il est possible de réaliser une plus grande segmentation dans la production et une plus grande variété dans les produits proposés.
  • Big Data : L’efficacité dans la gestion de grands volumes de données au sein de la chaîne d'approvisionnement tient son efficacité dans la gestion de ces données. Ainsi, son analyse sert à améliorer la productivité dans les lignes et à réduire les coûts. Il s'agit, par conséquent, d'incorporer des outils pour mieux gérer le travail tout au long de la production. L'adoption de solutions EDI, hébergées dans le cloud, permet d'automatiser une grande partie des tâches de communication entre les différents interlocuteurs. Par ailleurs, cela permet d'allouer des ressources à la production et à l'optimisation des workflows afin d'éliminer la complexité logistique.
  • Des modèles logistiques intelligents et automatiques : les entrepôts et les usines sont de plus en plus équipés de systèmes robotiques et de processus automatiques qui optimisent la chaîne d'approvisionnement, atteignant ainsi des niveaux élevés de productivité et des niveaux de coûts faibles.
  • Communications instantanées et efficaces : Le grand nombre d'acteurs impliqués dans l'industrie automobile doit être en mesure d’échanger une multitude d'informations. Pour cette raison, l'intégration de documents avec les ERP et l'automatisation des envois de documents commerciaux, accroissent l'efficacité de l’ensemble de la chaîne. Etre capable de recevoir des informations en temps réel permet de mieux planifier et gérer les ressources à court terme.
  • Optimisation et traçabilité dans la fabrication : Avoir l'information en temps réel pour les processus de fabrication et l'état des commandes et des expéditions, permet aux constructeurs de savoir à tout moment où se trouve chaque voiture, quels sont les composants manquants, à quel moment ils recevront les pièces manquantes, etc ...
  • Protection de l'environnement : La production durable et le respect de l'environnement préoccupent de plus en plus le consommateur et peuvent être un facteur décisif au moment d'acheter un véhicule. La Green IT (la technologie verte) continue d'être mise en œuvre dans les usines et les centres logistiques afin que l'ensemble du processus de fabrication d'un véhicule soit réalisé de manière durable.

EDICOM a une longue expérience en tant que partenaire technologique de plusieurs entreprises leaders dans le secteur automobile. Nos solutions et services garantissent une communication transparente et une connectivité sans faille avec n’importe quel interlocuteur du secteur. Indépendamment des particularités relatives aux structures de données ou aux protocoles de communication spécifiques tels que OFTP2.

De plus, les solutions EDICOM permettent à nos clients de répondre aux nouveaux besoins du secteur, aussi bien sur le plan juridique, comme la mise en œuvre de la VAT Compliance et de la facturation électronique dans plusieurs pays, qu’au niveau de leurs propres besoins, tel que l'échange d'informations entre différents systèmes et applications existants au sein de ces grandes organisations.

Vous aimeriez en savoir plus?

Demandez plus d'informations

Vous pourriez également être intéressé par les articles suivants...

La supply chain se dote de nouveaux messages EDI

Pour permettre une intégration totale et efficace entre les partenaires, la mise en place de flux EDI est indispensable

Automatisation des comptes fournisseurs - Accounts Payable Automation

Comment différencier la gestion des comptes fournisseurs et celle des comptes clients ?

Le connecteur EDICOM de facturation électronique est disponible sur la Marketplace d’Oracle

Les utilisateurs d’Oracle peuvent à présent connecter nativement leur solution à la plateforme globale de facturation.