Electronic Data Interchange - EDI

L'EDI en tant qu'outil de changement pour le transport maritime et portuaire

EDI transport maritime et portuaire

L'EDI (Electronic Data Interchange) est un outil précieux pour optimiser les opérations d'importation et d'exportation dans les ports.

Contenus [Cacher]

90% du commerce mondial est transporté par voie maritime. Les ports sont des moteurs de croissance pour les économies et leurs communautés portuaires travaillent pour les convertir en points de référence pour les principales compagnies maritimes. Il existe des facteurs externes, tels que leur localisation géographique, qui les présentent comme des hubs potentiels dans leur zone d'influence sur le trafic mondial.

C'est le cas du Panama, qui a tiré parti de la position géographique du pays. Plusieurs de ses ports, situés autour des entrées du canal de Panama, dans l'Atlantique et dans le Pacifique, se sont spécialisés dans la gestion de conteneurs, devenant ainsi un centre international de réception et de transfert. Selon l'Autorité Maritime du Panama (AMP), le Panama est en passe de devenir le principal centre de transbordement de conteneurs en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Cependant, d'autres facteurs internes, tels que le développement de leurs infrastructures et l'efficacité de la gestion des marchandises, peuvent faire la différence entre les ports en tant que principales portes d'entrée et de sortie pour ces marchandises. L'EDI (Electronic Data Interchange) est un outil précieux pour optimiser les opérations d'importation et d'exportation dans les ports. Les flux d'informations qui se produisent autour des mouvements de marchandises dans les ports, ainsi que la participation de différents agents publics et privés, incitent à utiliser la technologie pour l'échange sécurisé de documents dans le transport maritime. L'EDI permet une gestion efficace de l'information et plus les partenaires de la chaîne logistique mettent en œuvre ce système de communication, plus les avantages sont importants.

Grâce à l'utilisation de la technologie EDI, il est possible de :

En bref, l’écosystème logistique, et en particulier celui du transport maritime, exige un contrôle exhaustif des informations transmises à différentes adresses et différents agents afin que leurs actions convergent dans le même but : que le chargement atteigne sa destination dans le temps prévu et sans coût supplémentaire. Les solutions EDI simplifient cet échange d'informations en permettant l'intégration des systèmes d'information de toutes les entreprises participant à la chaîne logistique, tout en optimisant leurs opérations et leurs processus de gestion.

  • Automatiser la génération, l'envoi, la réception et l'enregistrement des documents échangés
  • Réduire les temps de réponse
  • Atteindre une plus grande précision dans les démarches
  • Réduire les coûts grâce à l'optimisation des processus
  • Améliorer le service client

Les avantages de l'EDI pour le secteur maritime

  • Réduire les temps d’attente pour les marchandises (navire, terminaux, douanes)
  • Réduire les temps d’escale pour les navires
  • Meilleure performance des zones de stockage de la marchandise (terminaux, dépôts, etc.)
  • Rationaliser et sécuriser les formalités administratives
  • Réduire les erreurs en générant des informations de manière automatisée
  • Un meilleur contrôle de l'information et donc de la marchandise
  • Visibilité, suivi et traçabilité de la cargaison
  • Intégrer toutes les opérations intermodales : Mer - Port - Terre dans le même flux de communication
  • Être capable d'adapter la structure des messages émis aux évolutions législatives et techniques du secteur

Les acteurs et les messages dans le transport maritime

Différents agents interviennent dans le transport maritime de marchandises, chacun ayant une fonction spécifique : transporteurs (importateurs / exportateurs), compagnies maritimes, consignataires, terminaux, transitaires, transporteurs terrestres, autorités portuaires et douanes, entre autres.

Au cours de l'opération, différents messages et documents sont échangés, spécifiques au secteur maritime. Grâce à l'utilisation de normes telles que EDIFACT, X12, XML, tous les acteurs peuvent échanger des transactions grâce à la transmission sécurisée de messages conçus pour leur intégration automatique dans les systèmes de gestion.

Il s’agit de messages structurés, chacun ayant un objectif spécifique. Par exemple, Booking et instructions d’expédition. Par l’échange de messages entre le transitaire / agent des douanes et le consignataire. Il permet aux entreprises transitaires et aux transporteurs de demander aux compagnies maritimes une réservation d’espace pour les conteneurs qu’elles vont expédier et de recevoir les réponses correspondantes.

Le flux de booking basé sur un échange de messages EDIFACT serait le suivant :

  • Le transitaire ou l'agent des douanes demande au consignataire ou à la compagnie maritime la réservation d’espace par le biais du message IFTMBF (International Forwarding and Transport Message Firm Booking) avec sa fonction de demande de booking ;
  • Le consignataire confirme le booking au transitaire / agent des douanes par le biais d'un message IFTMBC (International Forwarding and Transport Message Booking Confirmation) ;
  • Le transitaire envoie les instructions d'expédition avec le message IFTMIN (International Forwarding and Transport Message – Instructions) au destinataire.
  • Après l'expédition des marchandises, le consignataire envoie un brouillon du document de transport au transitaire (Bill of lading ou BL), au moyen du message IFTMCS (International Forwarding and Transport Message Contract Status).

Quelles autres opérations de la chaîne logistique peuvent bénéficier de l'utilisation de l'EDI ?

Gestion des escales des navires

Grâce à l'échange de messages entre la compagnie maritime, l'autorité portuaire et d'autres organismes compétents (capitainerie maritime, etc.), il est possible de demander l'autorisation d’escale et d’accostage du navire, d'envoyer la documentation nécessaire pour réaliser l’escale et de recevoir les autorisations correspondantes. Pour cela, les messages BERMAN (Berth Management message) sont utilisés.

Envoi des listes de chargement et de déchargement de marchandises

Par des messages entre le consignataire et le terminal de chargement. Il permet aux consignataires d'envoyer la liste du chargement et du déchargement du navire aux terminaux, avec les accusés de réception correspondants. Pour cela, les messages COPRAR (Container discharge/loading order message) sont utilisés. À la fin de l'opération de chargement ou de déchargement du navire par le terminal, un message est envoyé à la société consignatrice, avec le détail du chargement ou du déchargement effectué. Les messages COARRI (Container discharge/loading report) sont utilisés.

    Manifeste de chargement

    C’est un prérequis qui permet de contrôler la sortie des marchandises pour l’exportation ou le transbordement, par voie maritime. Ce document détaille la relation des marchandises qui constituent la cargaison et collecte les données commerciales des marchandises. La société consignataire doit présenter cette déclaration à l'autorité portuaire grâce aux messages IFCSUM (International Forwarding and consolidation summary message) et CUSCAR (Customs Cargo message). La réponse de la douane est transmise par le message CUSRES (Customs Response message).

    Déclaration douanière

    Il s’agit d’un formulaire qui est présenté à la douane pour le dédouanement des marchandises. Le transitaire ou l’agent des douanes peut présenter le Document Unique Administratif (DUA) aux autorités douanières. Cela peut être réalisé par le message CUSDEC (Customs Declaration message). Les douanes émettent et envoient le Levante (autorisation pour continuer le retrait des marchandises) si les marchandises déclarées ne sont pas soumises à un contrôle documentaire ou physique au travers du message CUSRES.

    Notifications de dédouanement

    Par ailleurs, les douanes communiquent à l'autorité portuaire les déclarations douanières dédouanées et les conteneurs auxquels elles se rapportent. Pour cela, une fonction spécifique du message CUSRES est utilisée.

    EDICOM, spécialiste en logistique

    EDICOM, en tant que prestataire spécialisé de solutions EDI, travaille avec des entreprises du secteur de la logistique et répond aux besoins spécifiques de leur activité. Dans un scénario aussi complexe, il est essentiel de disposer de systèmes efficaces qui automatisent les processus de communication et les déclarations de mouvements de stock. Grâce à l’EDI, de nombreuses entreprises ont ainsi optimisé les communications des opérations logistiques avec leur communauté de clients.

    Avec la solution cloud d’EDICOM, vous pouvez gérer de manière agile la totalité des transactions, de manière intégrée, à partir de votre propre ERP. L'application garantit l'intégration des documents électroniques à votre ERP, automatisant ainsi les processus d'importation et d'exportation des enregistrements à partir des messages échangés avec vos interlocuteurs. De cette manière, la construction des messages EDI et la réception des transactions sont effectuées sans intervention humaine, parfaitement enregistrées dans leur système informatique interne, conformément aux procédures de gestion indiquées.

    En outre, le réseau privé EDICOMNet facilite la connexion avec n’importe quel interlocuteur pour l'échange de transactions électroniques dans des environnements B2B et comprend des services de connectivité avec les administrations publiques (organismes publics, mairies, douanes, etc.).

    Vous aimeriez en savoir plus?

    Demandez plus d'informations

    Vous pourriez également être intéressé par les articles suivants...

    La supply chain se dote de nouveaux messages EDI

    Pour permettre une intégration totale et efficace entre les partenaires, la mise en place de flux EDI est indispensable

    Automatisation des comptes fournisseurs - Accounts Payable Automation

    Comment différencier la gestion des comptes fournisseurs et celle des comptes clients ?

    Le connecteur EDICOM de facturation électronique est disponible sur la Marketplace d’Oracle

    Les utilisateurs d’Oracle peuvent à présent connecter nativement leur solution à la plateforme globale de facturation.